LE BLOG PHEM

20 juin 2018
de Manuela LECUYER
0 Commentaires

Les hôtels se mettent au parfum.

Les hôtels ont du nez et soignent de plus en plus leur décor d’une signature parfumée. Pour les hôteliers, l’impact visuel ne suffit plus … il faut désormais marquer la mémoire du client et le parfum s’y prête merveilleusement.

Le parfum ou la mémoire olfactive

Le parfum est plus qu’une “odeur”, c’est une mémoire olfactive liée aux émotions, à la nostalgique d’une situation vécue, d’un événement marquant… L’odorat est avec le goût le plus ancien de nos sens, pourtant longtemps ignoré,  il est étroitement lié à l’émotion et à l’imaginaire.

Le parfum fait vendre

Plusieurs activités ont déjà découvert l’importance de la stimulation sensorielle dans l’accroissement de l’activité, la “bonne odeur” est un facteur primordial dans l’expérience client,  ainsi  de grands noms de l’hôtellerie mettent en place de vraies stratégies olfactives tel Christophe Laudamiel  parfumeur du Park Hyatt Paris-Vendôme qui a conçu “une odeur qui donne envie de revenir”. 

Parfumer votre hôtel … un petit supplément d’âme

Créer votre signature olfactive est un choix avisé sinon incontournable au même titre que vos ambiances sonores ou votre décoration. Vous n’avez que l’embarras du choix sur une multitude de diffuseurs et de parfums pour ravir vos clients dès leur arrivée. 

N’hésitez pas à vous faire conseiller pour la sélection des notes parfumées. Il faut savoir que lors de la vaporisation d’un parfum dans l’air, l’odeur évolue. Tout simplement parce que le parfum contient des éléments volatils plus ou moins persistants. On détaille cette évolution en  :

  • Note de tête qui dure quelques minutes
  • Note de cœur de plusieurs minutes à quelques heures
  • Note de fond qui perdure des heures en fonction de sa concentration

Pour le diffuseur, choisissez-le en fonction de vos espaces (réception, lounge, restaurant ou encore les couloirs de votre établissement). Préférez les appareils programmables afin de personnaliser intensité de diffusion, plages horaires, jours de fonctionnement. 

Parmi les plus innovants, le Microburst 3000, cette dernière génération de diffuseurs fonctionne sur un système d’énergie verte révolutionnaire,  100% recyclable.

 

Découvrez notre prochain article : Problématiques de mauvaises odeurs à l’hôtel … comment les traiter ?

7 juin 2018
de Manuela LECUYER
0 Commentaires

Les belles perspectives de l’hôtellerie !

Tourisme en hausse, retour d’une clientèle internationale, événements majeurs (Coupe du Monde de Rugby, Jeux Olympiques …) tous les signaux sont au vert pour le tourisme et l’hôtellerie.

 
Et tant mieux pour nos hôteliers car oui le tourisme est en croissance malgré une “annus horribilis” où attentats, inondations et conflits ont marqué au fer rouge nos territoires.
 
Mais cela est histoire ancienne, la croissance est là avec 7% de progression des touristes en 2017 et les perspectives sont optimistes puisque l’OMT (Organisation Mondiale du Tourisme) prévoit 4 à 5% pour 2018. De quoi nous redonner le sourire 🙂

Des clients de plus en plus exigeants !

Hyper connectés… et gare si votre connexion  internet est défaillante ou lente, car en empêchant votre client de surfer sur les réseaux sociaux, vous ruinez son séjour …c’est en effet le tout 1° point de mécontentement.
 
Et puis, les clients en se contentent plus du minima et le moment venu, ils vous choisissent pour ce que vous leur … inspirez !! Oui vous avez bien lu.

Je vous imagine regardant autour de vous cherchant des éléments tangibles à … l’intangible. 

Comment rendre vos clients heureux ?

L’équipement, le confort, un personnel souriant et disponible …. bien sûr ! Mais le diable se cache dans les détails,  une mauvaise odeur dans une chambre, une évacuation défaillante, un branchement défectueux, l’absence de produits d’accueil, la liste est longue.

Les avis sur votre établissement peuvent être une source d’inspiration, mais parce qu’il est toujours difficile d’être objectif, Il vous faut être “le client mystère” et vivre cette expérience en 5 étapes :

Regardez votre décoration, mobilier…. et  le sourire de vos équipes.
Ecoutez autour de vous : musique d’ambiance… et le silence des chambres bien isolées.
Touchez et vérifiez le confort de vos fauteuils … et  literies.
Sentez les notes parfumées de vos salons, restaurant …. et toilettes.
Goûtez un verre au bar, les friandises offertes …. et la carte du restaurant.

Alors, quelles sont les conclusions ?  Aucun grain de sable n’est venu perturber cette belle mécanique ?

Bravo ! 

 

A lire absolument  “Les tendances du tourisme et de l’hôtellerie 2018” 

 
 

24 mai 2018
de Manuela LECUYER
0 Commentaires

Déboucher une canalisation ….. durablement !

Déboucher une canalisation et la maintenir en bonne santé en prévenant les débordements, les mauvaises odeurs et bien sûr les bouchons. Mythe ou réalité ?

Nous parlons de votre problème de canalisation bouchée que vous n’arrivez pas à traiter …. . Naturellement, vous ne pouvez empêcher vos clients d’y jeter “n’importe quoi”, évidemment vous avez épuisé toutes les autres solutions et malheureusement, vous êtes dans une impasse.

Déboucher une canalisation : quelles solutions adopter ?

Le chimique : polluant et manipulation risquée, de plus ce sont souvent des produits très corrosifs qui peuvent altérer vos canalisations.

L’hydrocurage : si trop de pression il y a des risques d’abîmer ou de fragiliser surtout les canalisations anciennes en fibrociment. Vous devrez immobiliser vos locaux lors de l’intervention.

Le traitement biologique …  à la fois curatif,  préventif et évidemment durable dans tous les sens du terme 🙂

Comment un traitement biologique peut résoudre vos problèmes de canalisation bouchée ?

C’est à la fois simple et complexe quand on utilise des micro-organismes vivants.

Explication : les évacuations d’eaux usées sont chargées de différentes matières qui en s’amalgament créent des dépôts … ces dépôts en s’oxydant consomment  l’oxygène – condition favorable au développement de bactéries fermentatives. Un bio-film constitué de bactéries anaérobies (milieu sans oxygène)  tapisse progressivement la  canalisation.

 

 

 

G : canalisation verticale                                                                                                                                                   D : canalisation horizontale

 

 

Ces bactéries prolifèrent et dégagent des odeurs nauséabondes (sulfure d’hydrogène H2S) et parallèlement, en se combinant avec l’eau, libèrent de l’acide sulfurique très corrosif. Tout va donc très mal …

Comment agit le traitement biologique ?

Le principe du traitement biologique est de reproduire un processus naturel de dégradation aussi appelé “bio-remédiation”. Pour cela, on utilise des micro-organismes et des enzymes … mais pas n’importe lesquels.

La qualité des micro-organismes est très importante et elle se mesure selon deux facteurs :

  • son potentiel à dégrader le substrat désiré
  • sa capacité à coloniser le milieu pour agir rapidement

Les résultats sont des matières organiques transformées en éléments simples (CO2) et désolidarisation et évacuation du tartre minéral dans le flux.

Les avantages du traitement biologique des canalisations ?

  • Le rétablissement du bon écoulement : limite les risques de bouchage ou débordements
  • L’élimination durable des mauvaises odeurs : pour un confort de vos usagers
  • La protection de vos canalisations 
  • Et … sans aucune gêne pour l’activité professionnelle 

Contrairement aux autres solutions, le traitement biologique agit à long terme par une action de dégradation en continu.

 

Hôtel 800 chambres avec des problèmes de canalisations et d’odeurs récurrentes. 

Mise en place d’un traitement biologique sur 300 m de réseau horizontal jusqu’au collecteur.

 

Canalisation avant traitement

 

 

 

 

Canalisation après traitement

 

 

 

Pour tout savoir sur vos canalisations, c’est juste ci-dessous :

4 mai 2018
de Manuela LECUYER
0 Commentaires

Une canalisation bouchée à l’hôtel… et le séjour de vos clients tourne au cauchemar  !

Une canalisation bouchée et c’est l’inondation dans votre hôtel … ou comment le séjour de vos clients tourne en cauchemar !

Si tous les matins vos premières pensées sont « Que chaque client soit heureux et … revienne », vous savez que vos chambres sont une denrée périssable si elles ne sont  pas louées. Quand vous êtes victime d’une inondation due à une canalisation bouchée, c’est une double peine : le coût de l’immobilisation de la chambre et sa remise en état.

De plus et ce malgré tous vos efforts, vos clients ne manqueront pas de faire état de leur “mésaventure” sur les plateformes dédiées qui s’en feront immédiatement les échos.

  • Un avis négatif et votre e-réputation est mise à mal … surtout quand 64% des internautes lisent les avis avant de faire leur choix.
  • Fuites, canalisations bouchées, inondations … mauvaises odeurs sont les éléments d’insatisfaction les plus fréquents.

Canalisation bouchée …. Les raisons ?

Dans l’hôtellerie, les canalisations sont notamment chargées de matières organiques, papier toilette, détergents, savons, tartre… qui en s’amalgamant finissent par bloquer l’écoulement des effluents et provoquent des bouchons.

Canalisation bouchée PHEM 2 blog

Canalisation bouchée … les solutions !

Déboucher …. C’est bien !

  • La bonne vieille ventouse !
  • Le débouchage chimique.
  • L’hydrocurage  (injection d’un jet d’eau à haute pression) ….sont les solutions les plus communes.

Mais empêcher une canalisation de se boucher …. C’est mieux !!

Comment empêcher la ou les canalisations de se boucher ?

Oui vous avez bien lu …éviter le bouchage de vos canalisations est possible car les interventions ont un coût (quand  le technicien peut intervenir rapidement).

La mise en place d’un traitement biologique n’élimine pas seulement les bouchons MAIS  nettoie de
façon pérenne vos canalisations et
 présente aussi
l’avantage de supprimer définitivement les mauvaises odeurs à leur source.

Mais qu’est ce qu’un traitement biologique et comment peut-il résoudre mon problème ? Je vous explique tout cela dans l’article suivant … à tout de suite :-).